fond header
accueil10-185accueil7-183accueil3-179accueil4-180accueil9-187accueil5-181accueil8-184

Actus

Accueil > Actualités
Imprimer Envoyer Partager

Etude des interactions entre troupeaux domestiques et bouquetins en Belledonne


 
Dans le cadre de la démarche de conciliation entre activités humaines et faune sauvage en Belledonne, la Société d’Economie Alpestre de Savoie contribue à une étude menée par l’Office Français de la Biodiversité (OFB, ex-ONCFS) visant à étudier les interactions entre les troupeaux ovins et les populations de bouquetins sur le massif de Belledonne.

Depuis 2017, des bouquetins sont équipés de colliers GPS par l’OFB sur le massif de Belledonne. Cela permet de bien connaitre les espaces occupés par les bouquetins sur le massif. A ce jour environ 50 bouquetins sont équipés de colliers GPS.

Afin de mieux comprendre les interactions entre bouquetins et troupeaux domestiques sur les espaces pastoraux, l’OFB souhaite dans le cadre de ce projet étudier les comportements des troupeaux domestiques.

La Société d’Economie Alpestre a été associée à ce projet pour apporter sa connaissance des alpages de Belledonne (versant vallée des Villards), pour faciliter la prise de  contact avec les alpagistes et contribuer à l’analyse des résultats.
 

 
Anne Karine et Jean Baptiste Favre Bonté, exploitent l’alpage du Rieux Claret (Saint Colomban des Villards), avec un troupeau d’environ 180 ovins et de quelques chèvres du Rove, situé à proximité directe du lieu de vie de bouquetins équipés en colliers GPS.
Leur souhait prendre part à cette étude, nous a permis de les rencontrer vendredi 12 juin dernier sur leur alpage et d’équiper 4 brebis et 2 chèvres en colliers GPS.  

Le traitement des données GPS en fin de saison d’estive permettra à l’OFB :
- d’évaluer la distance entre les deux espèces et d’éventuels rapprochements au cours de la saison
- d’évaluer (grâce à la réalisation d’une cartographie des différents types de végétations sur le massif) les types de milieux  sélectionnés par chaque espèce et à quelle occurrence.
- d’évaluer les déplacements journaliers des bêtes et les dépenses énergétiques associées
 
Parallèlement à cela l’OFB récupère également des crottes issues du troupeau équipé en début, milieu et fin d’estive qui seront ensuite envoyées à l’école vétérinaire de Lyon pour en étudier le taux de parasitisme gastro-intestinal.  L’objectif est de comprendre si d’éventuelles interactions entre les deux espèces entrainent des transmissions parasitaires au cours de la saison d’estive.

Enfin une notation d’état corporel sera réalisée en début, milieu et fin d’estive sur chaque bête équipée d’un collier GPS. Cette notation par palpation de différentes parties du corps des brebis, répondant à un protocole strict, permet d’évaluer l’évolution de la corpulence des bêtes au cours de la saison. Un lien serait fait avec les relevés GPS et les types de milieux fréquentés par les bêtes pour le pâturage. Cela permettra d’évaluer leurs incidences sur l’évolution de la corpulence des bêtes.  

Que s'est-il passé ce printemps 2020 ? Voici l'Echo des Alpages de la Haute-Savoie

seamobilisee-530

Malgré les remous provoqués par la période du confinement, la SEA n’a pas cessé d’être mobilisée auprès de ces partenaires pour poursuivre les actions engagées : travaux d’améliorations pastorales en alpage, création d’AFP, mise en place de l’outil MAPLoup , enquête Mon expérience avec les chiens de protection, élaboration des plans de gestion et des stratégies pastorales avec les territoires, création de clips d’animation pour le grand public, conception d’outils pédagogiques pour les classe de maternelles… Retrouvez toutes ces informations plus en détails sur L’ECHO DES ALPAGES !  

téléchargement ici : 
http://www.echoalp.com/documents/Echo2020.pdf


Travail des bergers-vachers, pour lutter contre la propagation du Covid-19

p1040939-529

Vous êtes employeurs de bergers vachers en alpage ?
Pour diminuer les risques de propagation du COVID-19, une liste des mesures préconisées a été réalisée par la MSA ALPES DU NORD.
 

Bergers des Alpes : Une vaste enquête sur le métier, les profils et les attentes des bergères, bergers et vachers salariés des Alpes françaises


En 2019, les Services pastoraux des Alpes, bénéficiant d’un financement par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires dans le cadre de la Convention Interrégionale du Massif des Alpes, ont mené une vaste enquête sur le métier, les profils et les attentes de bergers sous contrat dans le massif des Alpes.

Si l’enquête pastorale, réalisée de 2012 à 2014, a permis d’estimer à environ 800 le nombre de bergers salariés dans les Alpes, ces professionnels, très mobiles sur les territoires et dans leurs activités salariées, restent insuffisamment connus dans leur profil, leur parcours, leurs besoins, leurs difficultés ou leurs attentes.

Au total, 142 bergères, bergers et vachers ont été enquêtés entre juin et octobre 2019. Cette enquête a abouti à la publication d’une synthèse riche d’enseignements (vous pouvez cliquer sur l'image pour accéder au document de synthèse). 


Résultats "Mon expérience avec les chiens de protection" 2019




En 2019, le Réseau Pastoral Auvergne‑Rhône‑Alpes a élargi une démarche engagée en Savoie par la Société d’Economie Alpestre 73 et l’Agence Alpine des Territoires en 2018. L’enquête « Mon expérience avec les chiens de protection » a ainsi été diffusée avec l’appui de nombreuses structures telles que les collectivités locales (du département aux mairies de montagne), les offices et acteurs du tourisme, mais aussi les parcs régionaux et nationaux...  


 
Retrouvez les résultats de l'enquête 2019 en cliquant ci-dessous :
- résultats à l'échelle régionale
- résultats à l'échelle de la Savoie

 

Renouvellement de la signalétique alpage en Haute-Savoie


Le Département de la Haute-Savoie a missionné la SEA 74 pour renouveller la signalétique en alpage.

De nouveaux panneaux d'information pour sensibiliser le public ont donc commencé à être installés à l'été 2019. Objectif : tous les panneaux auront été renouvelés d’ici 2021.

En parallèle, la création d’une bande dessinée permet d’approfondir chaque message porté par le panneau de manière humoristique. Une version est également disponible en Anglais.

Les associations foncières pastorales de Haute-Savoie en AG à Taninges


28 Associations foncières pastorales couvrent aujourd’hui 39 600 hectares soit 60 % des alpages de Haute-Savoie. Elles abritent plus de 400 unités d’alpage et 4 200 propriétaires. Elles ont compétence à assurer la maitrise d’ouvrage des travaux dans les espaces pastoraux : rénovation des chalets, amélioration des accès et de la ressource en eau, débroussaillements, accueil du public...
 
Elles sont regroupées au sein de l’Union départementale des Associations Foncières Autorisées UAFA. Cette Union départementale tenait en octobre 2019 son Assemblée générale à Taninges sous la Présidence de Bruno SONNIER Président de l’Association Foncière Pastorale et Maire de Manigod.
 

Une nouvelle Présidente pour la SEA 74



Fabienne DULIEGE conseillère Départementale de Haute-Savoie (canton de Rumilly) a été élue Présidente de la SEA de la Haute-Savoie.
Elle prend la suite de Guy CHAVANNE que le Conseil d’administration remercie sincèrement pour son engagement.


Fabienne DULIEGE est originaire du monde agricole et de formation supérieure agricole. Conseillère caprin pour le syndicat caprin en Haute-Savoie de 1989 à 1994, éleveuse de chèvres avec son époux depuis 1992 à Saint-Félix, membre de la commission agricole interdépartementale Savoie-Haute-Savoie au Conseil Savoie Mont Blanc.

Aux côtés de la Présidente, ont été élus Vice-Présidents François THABUIS pour les professionnels de l’agriculture, et Jacques DOUCHET pour les collectivités territoriales. André CORBOZ est Trésorier.

Suivez le fil du pastoralisme


Vous ne voulez rien rater des infos sur le pastoralisme ?

Le Réseau Pastoral Auvergne - Rhône-Alpes rassemble les dates des évènements, les actualités, les articles sur le pastoralisme dans la région sur sa nouvelle page Facebook.
https://www.facebook.com/ReseauPastoralAuRA/

Vous pouvez suivre le fil en aimant cette page !


Troupeaux d'Intérêt Collectifs

troupeau-interet-collectif-304

Les documents de présentation de la méthode ainsi que le bilan des 9 années d'expérimentation en Haute-Savoie sont enfin en ligne dans la rubrique "Amélioration pastorale / Entretien et débroussaillement" : ICI