fond header
Berger en train de traire

Actus

Accueil > Découvrez les alpages des SavoiePrésentation des alpagesDes emplois, des troupeaux et des activités économiques
Imprimer Envoyer Partager

Des emplois, des troupeaux et des activités économiques


Photo - Véhicule tout terrain et boule à lait

3700 éleveurs utilisent ces alpages, soit à titre individuel, soit au sein d’organisations collectives en confiant leurs animaux en pension, généralement à des groupements pastoraux. Le maintien du système agropastoral est essentiel à l’agriculture des Savoie.
 
Chaque année, durant la saison estivale, 220 à 250 bergers salariés, en majorité en Savoie, sont employés sur ces alpages pour garder le troupeau, s’occuper du soin et de la traite des animaux ou de la fabrication du fromage.
 


Photo - Vache Tarine


Les bovins sont présents dans tous les massifs, les alpages savoyards sont des alpages laitiers avant tout.
On dénombre ainsi 26 500 vaches laitières principalement des races Abondance et Tarine, races fétiches et "tout terrain" des Pays de Savoie. 42 000 autres bovins (génisses, vaches allaitantes, animaux de boucherie) parcourent également les alpages ainsi que 177 000 ovins (dont 100 000 sont issus de la grande transhumance en provenance du sud de la France).  On peut rencontrer également 11 000 chèvres laitières, chiffre en nette augmentation ces dernières années, ainsi que 900 chevaux.






 


Photo - Reblochon fermier
Autre fait exceptionnel au niveau national, on compte dans les alpages des Pays de Savoie 300 ateliers de fabrication fermière saisonnière ou sont fabriqués 6 des 7  fromages sous signes de qualité : (Reblochon, Beaufort, Tomme, , Abondance, Tome des Bauges, Chevrotin) ainsi que d’autres fromages fermiers bien savoureux.
 
Le chiffre d’affaire annuel de l’ensemble des productions d’alpages (lait, fromages et viandes) pendant 120 jours en moyenne est estimé à 30 millions d’euros par les Sociétés d’Économie Alpestre.



Enfin, chaque année il se réalise sur les alpages 4 millions d’euros de travaux d’équipement et améliorations qui concernent les accès, l’eau, les toitures, les bâtiments, l’énergie, le débroussaillement, la réalisation de sentiers et lieux d’accueil. 
 
Les alpages ont un rôle économique indéniable.