fond header
Alpage de l'Abbaye au Semnoz

Actus

Imprimer Envoyer Partager

Des espaces montagnards partagés 



Photo - Troupeau de brebis sous un télésiège à Saint Gervais


A la fois réservoir d’eau, territoire d’élevage, de production agropastorale et forestière, espace de détente et de loisirs, l’alpage est le terrain de multiples usages où se croisent une multitude d’acteurs.

Bergers, éleveurs, chasseurs, environnementalistes, gestionnaires de la ressource en eau (…) pratiquent le même espace : l’alpage.


Chacun se doit donc de respecter et de composer avec des données de terrain de plus en plus complexes : captages d’eau potables et zones humides protégées, chemins de randonnée et de VTT, exploitation forestière, pistes de ski, zones naturelles (ZNIEFF…), réserve de chasse …. 


Photo - Chalet de Fréterolle à Morzine
Avant tout, l’image des alpages est capitale pour la représentation touristique des Pays de Savoie en direction des populations de proximité et des visiteurs été comme hiver.

Les alpages sont les supports physiques d’une partie significative de cette économie touristique qui a un double impact. Elle crée des perturbations sur le fonctionnement des systèmes pastoraux et génère des concurrences de main d’œuvre ou de foncier. Elle offre en retour, un élan économique au travers de la consommation qui profite à l’économie agricole ainsi qu’une complémentarité d’emploi notamment lié à la saisonnalité de l’activité en montagne.