fond header
organisation-evenement-246

Actus

Imprimer Envoyer Partager

SORTIES EN ALPAGE

 

Les sorties en alpage ont pour objectif de faire découvrir la richesse et la fragilité de ces espaces, et de nuancer une frontière parfois trop figée entre activité naturelle et activité humaine. En s’immergent le temps d'une journée en alpage, la notion de temps oubliée une fois en marche, le public part à la rencontre des alpagistes et de leurs troupeaux et découvre le lien étroit entre environnement et pratiques pastorales.


Photo - logoia-441

Itinéraires Alpestres


Les SEA organisent depuis 2000 des "Itinéraires Alpestres" sur différents territoires des Savoie.
Programme de la journée: accueil café,  randonnée commentée, rencontre avec un alpagiste pour découvrir son métier, découverte de l’alpage avec les techniciens de la SEA, et dégustation de produits d’alpage dans une ambiance conviviale et musicale.
Nous adaptons le format de cette journée à la nature du territoire (troupeau laitier ou allaitant, ovin ou bovin, site Natura 2000,…) et du public (nombre de participants, niveau de difficulté de la randonnée, ton du discours, animations pour les enfants, …). 

Télécharger la fiche descriptive
 

 

 

► Approches sensibles

 

Pour aborder plus convivialement des messages pointus sur des sujets environnementaux et pastoraux, le format classique "Itinéraires Alpestres" peut s'enrichir d’une approche sensible. Ainsi, au travers d'approches ludiques ou artistiques, le public est d'autant plus impliqué qu'il participe en se mettant en jeu ou en appelant à sa créativité. (Fils conducteurs déjà mis en oeuvre : poésie, photographie, jeu de piste. D'autres approces peuvent être mises en oeuvre).
 



Photo - logo-respire-l-alpage-499

Respire l'alpage

Eco-chantier participatif

Le vérâtre est une plante vivace robuste, mauvaise herbe des pâturages. A ne pas confondre avec la Grande Gentiane (jaune) qui est utilisée dans la réalisation de liqueurs. Le vérâtre étouffe l’alpage. Cette plante envahissante empêche l’herbe de pousser. Cela limite la biodiversité, et réduit les surfaces que les bêtes peuvent brouter. Il faut alors couper le vérâtre avant sa floraison pour éviter sa multiplication. Le chantier a donc lieu début juin pour que la tige soit assez longue pour faciliter sa coupe, mais avant la pousse des fleurs.
La coupe se fait à la main, puisque la pente empêche la mécanisation. Nous excluons l’usage de produits chimiques pour respecter le sol, et l’alimentation des bêtes pour assurer une filière de qualité dans la production de lait et de viande.



 

Photo - logo-chevre-newcolor-449

Les Foulées du sel


Les Foulées du sel consistent à ravitailler l'alpage en sel en début de saison. 350 à 400 kg de sel, destinés au troupeau, sont portés par tous les volontaires, évitant ainsi un héliportage.
Les Foulées du sel ont aussi pour but de resserrer les liens entre ville et montagne, entre sportifs et alpagistes, pour mieux partager une passion commune des espaces d'altitude.
 
Télécharger la fiche descriptive