fond header
troupeau de brebis Thônes et Marthod

Evenements

FAUCHE QUI PEUT ! Chantier participatif de fauche du Vérâtre en alpage
Samedi 18 mai 2019
Photo - logo-fqp-128

  Le principe «Fauche qui peut» est un événement participatif qui consiste à éviter la multiplication du Vérâtre...
Itinéraires Alpestres : en passant par l'alpage du Lac Bénit
Mercredi 24 juillet 2019
Photo - flyer-lac-benit-2017-page-1-126

  En famille, au pied du Bargy, laissez-vous conduire à l’alpage du Lac Bénit le temps d’une balade conviviale...

Actus

Accueil > Découvrez les alpages des SavoiePrésentation des alpagesMais pourquoi les troupeaux vont là-haut ?
Imprimer Envoyer Partager

Mais pourquoi les troupeaux vont là-haut ?


Photo - transhumance dans les Aravis

« Là où est l’herbe, va le troupeau »
 
Ce mode d’élevage, appelé pastoralisme, est fondé sur l’exploitation de la végétation naturelle et  sur le déplacement régulier des troupeaux (les transhumances).

Activité ancestrale pratiquée sur tous les continents du monde, elle ne perdure aujourd’hui que dans les zones d’accès difficile où l’élevage extensif est le seul mode d’exploitation possible, comme dans les montagnes des Pays de Savoie.
 
Pour les agriculteurs de montagne, l’alpage est donc avant tout une ressource en nourriture pour leurs troupeaux pendant la période estivale. Ainsi, pendant que ces derniers paissent en altitude, les prés du bas sont fauchés, l’herbe est séchée et elle servira de fourrage pour l’hiver. 
 
 


Dans les Savoie les alpages sont en général situés entre 1200 et 2500m d’altitude. A partir de fin mai, les troupeaux montent en alpage au rythme de la pousse de l’herbe, jusqu’au mois d’octobre période à laquelle ils rejoignent le bas de vallée.

Par ces pratiques, les animaux et ceux qui les conduisent entretiennent également les paysages et assurent l’équilibre entre l’herbe et l’arbre.